vide

Logo SCJ   Double concert de Noël les 9 et 10 décembre 2017


affiche du concert de Noël 2017 de la Schola Camille Jacquemin

Les faits ne le démentent pas, le concert traditionnel de Noël donné par la Schola Camille Jacquemin depuis 1981 est presque devenu une institution à Forrières, Nassogne et dans toute la région environnante.
Malgré la formule du double-concert mis en place depuis 2016 pour répondre à la demande, cette année nous avons frôlé la décision de devoir refuser du monde. En effet, pour la première fois dans l'histoire de la Schola, le concert s'est déroulé "sold-out", en tout cas pour ce qui concerne les places habituelles dans la nef de l'église. En dernière minute, il a fallu ajouter plusieurs dizaines de places supplémentaires afin d'accueillir les spectateurs qui se sont présentés sans réservation.

Résultat: un record absolu d'audience de 571 places pour les deux concerts réunis. Formidable !

Mais comment explique-t-on ce succès ? Alors que les vrais concerts de Noël (entendons-nous, où l'on chante des vrais chants traditionnels de Noël) deviennent de plus en plus rares.
Les spectateurs, tous ravis, vous donneront la meilleure réponse.

Voici cependant la nôtre.
Parce que la Schola, depuis plus de 20 ans, s'est voulue polyvalente dans les genres musicaux. Elle s'attache à porter des chants parmi les plus pointus dans tous les régistres, elle sait qu'il n'existe pas de "petite musique" quand il s'agit d'exprimer l'âme d'une oeuvre, fût-elle même de fantaisie; parce qu'elle est soucieuse de satisfaire tous les publics en présentant une palette étendue des genres musicaux.

C'est dans cet esprit que Cécile GRANDMONT, notre cheffe de choeur, inscrit sa conduite du concert de Noël, avec cette touche indispensable des contrastes entre la majesté des grandes orgues, l'éclat des instruments à cuivre, l'envolée de ses 70 choristes et la douceur des violons, la caresse vocale des solistes, le murmure du choeur en pianissimo.
Car Noël se chante entre la joie éclatante d'une paix retrouvée et l'humilité face au mystère de la vie qui est la naissance d'un enfant.

Ainsi, à l'obscurité tombée, trois jeunes filles se sont perdues et cherchent leur chemin. Elles se retrouvent incidemment dans la nef d'une église où tout est prêt pour un concert imminent: des gradins, des musiciens et un énorme cadeau qui trône au coeur de l'édifice. "Cadeau du Choeur" est-il inscrit sur une affiche enroulée à même le colis. Intrépides, impatientes, elles déballent le cadeau et découvrent une lumière magique qui s'échappe de l'emballage sous la forme d'une grande étoile et qui s'élève lentement au firmament.
Une étoile est née, elle annonce la Nativité, Noël ! Le concert, le cadeau du Choeur, peut commencer.

Il est introduit depuis le jubé par l'éclat d'un ensemble à cuivre, le South Belgian Brass, suivi par les chants de musique sacrée de la Schola.
En seconde partie, les musiciens (violons, cuivres et piano) font la démonstration de leur maîtrise par quelques pièces musicales dont certaines sont très connues. (*)
On notera l'excellente prestation au piano de Louise DONY, fille cadette de Cécile GRANDMONT qui, d'année en année, nous fait la démonstration de ses prodigieux progrès.
Puis, vient enfin le grand florilège des chants de Noël, tous très connus certes, mais dont on ne se lassera jamais. Certains d'entre eux reviennent chaque année - pourquoi s'en priver ? - mais ils sont interprétés chaque fois avec une touche différente, une scénographie changeante aux couleurs éclatantes de la voûte du choeur ou à l'intimité de la lumière d'une nuée de bougies, dans choeur et dans le public.

Ce concert a été dédié à la mémoire de Jules GRANDMONT, le papa de la directrice actuelle du choeur, lui-même à la baguette de la Schola durant plus de 50 ans et devenu choriste parmi ses choristes à sa retraite musicale, tragiquement décédé par accident le 1er juillet 2017 lors d'un voyage culturel de la Schola en terre bretonne.
Un hommage lui a été rendu au cours du concert. Nous lui devons ce que la Schola, "SA" Schola, est devenue aujourd'hui, celle qui pu ravir son public et enchanter ses choristes. Merci pour tout, Jules !

La Schola Camille Jacquemin remercie chaleureusement Madame Martine GATELLIER et Monsieur Alain CHARLIER qui ont réalisé avec grande gentillesse ce splendide reportage photographique du concert du dimanche 10 décembre. Egalement avec la participation de Marie-Rose COLLOT.

Le diaporama ci-dessous est une sélection chronologique des clichés. Le reportage complet de 267 photos n'est techniquement pas possible d'être monté ici. Si toutefois vous en seriez intéressé, contactez le Webmaster à l'adresse électronique en bas de cette page.

(*) Vous pouvez connaître les noms de tous musiciens dans la page reprenant l'historique des concerts de la Schola via le menu.
Ou lien direct en cliquant ICI, ensuite entrez 2017 dans le champ de recherche sur l'année.




10 sécembre 2017 à Forrières, concert de Noël par la Schola Camille Jacquemin<br>Direction : Cécile GRANDMONT 10 sécembre 2017 à Forrières, concert de Noël par la Schola Camille Jacquemin<br>Direction : Cécile GRANDMONT

Le son éclatant des cuivres au jubé

Une église bondée

10 sécembre 2017 à Forrières, concert de Noël par la Schola Camille Jacquemin<br>Direction : Cécile GRANDMONT 10 sécembre 2017 à Forrières, concert de Noël par la Schola Camille Jacquemin<br>Direction : Cécile GRANDMONT

10 décembre, la Schola Camille Jacquemin en concert

Allégresse de Noël sur les visages et dans les coeurs

Sélection de 58 photos du concert du dimanche

En passant la souris sur l'image, des flèches apparaîtront sur le bord pour avancer ou reculer.

Plus commode sur tablettes et smartphones, ou pour tout le monde voir le diaporama en tout grand, en cliquant sur le bouton Flickr.



Webmastering : c.blake@scholacj.be



Haut de la page flèche vers le haut   



Valid XHTML 1.0 Strict